OTELo Recrute | Contact |  
 
 

SOERE

OTELo est partenaire de systèmes d'observation et d'expérimentation au long terme pour la recherche en environnement (SOERE), à savoir le SOERE OPE de l'Andra et le SOERE PRO de l'INRA. La Zone Atelier du bassin de la Moselle est entrée dans le SOERE des Zones Ateliers.

 

SOERE Observatoire Pérenne de l'Environnement

 

Situé sur les départements de Meuse et de Haute/Marne, l’Observatoire pérenne de l’environnement (OPE) présente des caractéristiques remarquables associant  une garantie de pérennité a minima centennale (en lien avec les exigences réglementaires appliquées à l’exploitation réversible d’un stockage géologique), un territoire d’observation étendu de 900 km2 où plusieurs écosystèmes et bassins versants sont représentés et un champ d’action très large qui couvre l’étude simultanée des compartiments physiques et biologiques de l’environnement.

 

Sur le territoire de l’OPE et de son secteur de référence, les observations, mesures, analyses et études doivent permettre:

  • l’étude du fonctionnement des écosystèmes (transferts et échanges de matière et d’énergie, fonctions biologiques et relations biotiques-abiotiques) de l’échelle de la parcelle au bassin versant
  • la mise au point d’indicateurs et le développement de capteurs environnementaux
  • la détection des évolutions environnementales à long terme
  • la caractérisation des contributions relatives du changement climatique, des évolutions socio-économiques (pratiques agricoles et sylvicoles) et des activités industrielles de la zone à ces évolutions
  • la caractérisation des sensibilités et vulnérabilités des écosystèmes à ces perturbations et les incertitudes associées

en savoir plus

 


SOERE PRO : Impacts environnementaux du recyclage des Produits Résiduaires Organiques sur les écosystèmes cultivés

 

Le SOERE PRO est un réseau de sites expérimentaux au champ d’observation des effets du recyclage agricole des produits résiduaires organiques sur les écosystèmes cultivés. Il est constitué de 3 sites principaux et 2 sites associés dont la Lorraine. Ces sites, conçus à l’échelle de la parcelle, permettent de mesurer, depuis plus de 10 ans pour certains, l’évolution sur le long terme des différents compartiments (sol, plantes, eau, air, PRO) d’un agrosystème soumis à épandage.

 

Le SOERE PRO, piloté par l’INRA, a pour but d’étudier précisément au champ, sur le long terme et dans différents contextes agro-pédo-climatiques, la valeur agronomique de PRO d’origine urbaine et agricole et les éventuels impacts environnementaux et sanitaires du retour au sol de ces produits.


Les objectifs scientifiques du SOERE PRO sont :

  • de déterminer et modéliser comment le recyclage agricole des PRO modifie la dynamique de la MO dans les sols et le fonctionnement des cycles biogéochimiques majeurs liés à la MO (notamment C et N) ;
  • de quantifier les émissions de GES (N2O, CO2), NH3, COV et particules suite aux apports de PRO au sol ;
  • d’étudier les effets des épandages sur le fonctionnement physique, chimique et biologique des sols ;
  • d’identifier et hiérarchiser les facteurs influençant le devenir des polluants (organiques, minéraux et biologiques) après apport des PRO aux sols, de construire ou adapter des modèles décrivant le devenir des polluants apportés par les PRO au fur et à mesure des épandages, leur répartition dans les différents compartiments de l’écosystème en prenant en compte les facteurs clés du déterminisme de cette répartition ;
  • de comprendre et prévoir la réponse des organismes du sol à l’épandage de PRO, la modification des fonctions de l’écosystème cultivé et les impacts écotoxicologiques potentiels liés aux contaminants chimiques qu’ils contiennent ;
  • de déterminer la résilience des sols soumis aux épandages par leur capacité à « éliminer » les contaminants.

en savoir plus

 


RZA, Réseau des Zones Ateliers

 

Créé, pour les plus anciennes, il y a une vingtaine d’années, les Zones Ateliers sont conçues comme un réseau inter-organismes de recherches interdisciplinaires, coordonnées et organisées territorialement à une échelle régionale. Elles sont en prise directe avec les questionnements émanant du monde des gestionnaires, des politiques et des associations.

L’ensemble des ZA, 10 sites actuellement, offre une diversité de situations contrastées du point de vue des milieux et des systèmes sociaux. Chacune d'elles correspond à une zone géographique à l’échelle d’un territoire caractérisé par une unité fonctionnelle/écosystème : bassin versant, agro-écosystème, etc. Au sein de chacune des ZA, différents sites instrumentés on été mis en place afin de réaliser des observations et/ou des expérimentations. Les ZA sont donc construites en réseau : réseau de sites pour chaque ZA et un réseau de ZA à l’échelle nationale et internationale.


Les systèmes et les thèmes présents au sein des ZA actuelles sont :

  • les grands fleuves et leurs bassins versants en association avec la problématique des services écosystèmiques et de la gestion des ressources en eau ;
  • les agroécosystèmes en relation avec la variabilité de l’usage des terres et des ses effets sur la biodiversité ;
  • les changements climatiques et leurs effets sur la biodiversité ou sur le fonctionnement des écosystèmes ;
  • la gestion des territoires et la protection de la biodiversité ;
  • les écosystèmes urbains.

 

Les thèmes de l’évolution de l’usage des sols (urbains et ruraux), du fonctionnement et de l’usage des hydrosystèmes, changements climatiques, des cycles hydrologiques, des cycles biogéochimiques, de la modification des structures biotiques, des changements de la biodiversité, des changements de l’usage des terres (gestion et couverture), de la modification des fonctions et services ecosystémiques, du poids des héritages anciens et de la gouvernance sont en fait communs à la plupart des Zones Ateliers.

en savoir plus

 


 

 

 

Mise à jour : 01/04/2014